Pieces Of The World

Bienvenue en Nouvelle-Zélande

Auckland c’est la capitale économique de la Nouvelle-Zélande, la capitale étant Wellington, environ 3 millions de personnes vivent à Auckland et dans les alentours, ce qui représente plus de 60 % de la population du pays. Première nuit réservée dans une auberge de jeunesse du centre ville ( le X Base ), pratique pour l’emplacement mais c’est vraiment une usine à gaz, les gens défilent les uns après les autres, le bâtiment se fait vieux, les services sont minimums mais les prix attractifs et au cœur du centre ville.. Pour découvrir la ville la première fois c’est donc très pratique !

 

Premier soir j’ai profité du décalage horaire et de ne pas être fatigué pour prendre une bière dans le bar de l’auberge et rencontré quelques personnes qui deviendront ensuite des amis.

C’est au matin de ce premier jour à Auckland après une bonne nuit de sommeil que je rencontre Abdou, nous étions dans le même avion et sommes arrivés en même temps. C’est donc avec Abdou et Florent un autre ami rencontré cette fois ci dans l’avion que je passe mes premières journées et que l’on découvre la ville.  

Avec Abdou on entend parler d’un festival familial sur Ponsonby, nous nous y rendons en stop et après avoir parlé très longuement grâce à cet événement, nous décidons de se lancer ensemble dans l’aventure Néo-zélandaise et notamment de s’essayer au voyage alternatif qui consiste à essayer de voyager avec le moins d’argent possible.

 

C’est donc sur cette idée que nous décidons de nous tester en douceur, avec l’idée de passer une nuit à Ponsonby, sans argent et de demander de la nourriture et l’habitat aux locaux.. Plein d’entrain et de bonne volonté nous partons d’Auckland, direction Ponsonby qui est la banlieue d’à côté, pour un test du voyage alternatif..  

Ce test se révéla vraiment très amusant, mais vraiment pas un succès au regard de nos objectifs ! Après avoir réussi à se faire prendre en stop d’Auckland pour Ponsonby, par un gars aussi sympa que troublant, il nous invita pour une bière avec lui dans un bar, ce que nous acceptons, puis nous décidons de le laisser à ses occupations pour continuer notre route, et essayons de trouver des gens à qui parler, mais l’heure étant avancée, et le culot pour demander le gite et le couvert n’était vraiment pas là.. c’est vraiment pas facile de demander se genre de choses.. Dans nos éducations, nous avons tous plus ou moins était élevé dans l’idée qu’il faut subvenir à ses propres besoins, il faut être autonomes et savoir s’auto suffire, demander à manger et demander un endroit où dormir, ne fait vraiment pas partie de nos habitudes, de notre éducation et on se retrouve là, vraiment pas serein face à ce défi. On a vraiment du mal de se lancer, on n’a peur de déranger.. Alors on essaye bien de demander à manger par ci et là aux quelques restaurants que nous croisons, mais du coup on se dirige par facilité vers la plage, une petite crique sur Ponsonby, au milieu d’un quartier résidentiel et qui nous permet de passer la nuit, à l’abri avec un joli feu de bois pour nous réchauffer, c’est l’été en Nouvelle-Zélande, mais les nuits sont assez fraiches et nous sommes partis sans sac de couchage, ni sac à dos, ni blouson, juste un petit coupe vent.

 

Ainsi se termine la première semaine avec Abdou en Nouvelle-Zélande, un défi raté en termes d’objectifs mais vraiment enrichissant en termes d’expériences, et très amusant. Nous avons pas mal appris et c’était la première fois pour nous deux que nous faisions de l’auto-stop et que nous demandions à manger dans un restaurant.. Ce tour de chauffe est finalement une bonne leçon et nous motive pour continuer et pousser un peu plus loin..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *